Surfcasting Oléron
Bonjour,
Pour avoir accés à ce forum vous devez être enregistré, vous recevrez alors un mail qui vous permettra d'activer votre compte.Toutefois vous ne pourrez accéder à toutes les rubriques qu'aprés vous être présenté aux autres membres, Vous pouvez le faire en suivant cette adresse: http://surfcastingoleron.forumgratuit.org/f5-presentation-des-nouveaux-inscrits
Ah oui!! il serai plus sympa, plus convivial que vous signiez vos messages de présentation et les suivants par votre prénom... Quand il n'y a que le pseudo, j'ai la facheuse impression que le nouvel inscrit a mis un masque pour ne pas être reconnu.
Merci de votre compréhension.
Rechercher
 
 

Résultats par :
 


Rechercher Recherche avancée

Qui est en ligne ?
Il y a en tout 4 utilisateurs en ligne :: 0 Enregistré, 0 Invisible et 4 Invités

Aucun

Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 32 le Ven 19 Oct - 19:46
Derniers sujets
» bonjour
Aujourd'hui à 19:36 par claudebouvet

» le coq
Aujourd'hui à 10:00 par herve 47

» Quelques news !!
Hier à 22:04 par pioupiou45

» Royan
Sam 18 Nov - 7:50 par André17

» Presentation
Mar 17 Oct - 13:01 par pioupiou45

» presentation
Lun 2 Oct - 20:27 par jacko69

» Bonjour de Belgique
Lun 2 Oct - 10:09 par alainpaddy

» Les robots c'est l'avenir
Mer 27 Sep - 6:34 par André17

» Un de plus
Mar 12 Sep - 9:41 par jacko69

Tout ce que vous voulez savoir avant de partir pêcher
Horaires des marées pour la peche
Moon Phase
CURRENT MOON
Visiteurs
Mots-clés

citation  Appat  montage  liens  


Compte rendu de situation concernant le littoral Oléronais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Compte rendu de situation concernant le littoral Oléronais

Message par Admin le Ven 10 Fév - 16:23


Voici la recopie d'une partie du bilan de la LPO émannant du Président de APLM17.




Bonjour,

Je n'ai pas repris le travail qu'ils ont effectué pour l'observation des oiseaux, c'est un bon travail, je le reconnais, mais il n'empêche que l'être humain est complétement rejeté de la réserve de Moëze, à moins d'être accompagné pour des visites payantes, sur un espace public dont nous contribuons largement à son entretien, aux salaires des personnes employées par la LPO. Il y a quelques endroits où nous pouvons nour promener dans la réserve,
Il est anormal que nous ne soyons pas consultés, encore une fois nous sommes les dindons de la farce.
Cette association vit en grande partie avec des subventions de l'état, donc c'est le citoyen qui paie.
Les élus sont informés de ce qui se passe et ne font rien pour nous informer.
Le maire de Saint Pierre ne bouge pas le petit doigt pour défendre la pêche de loisir.
- Promenade interdite
- Chiens interdits
- Pêche interdite
- Navigation interdite
- Photographe interdit.
Il est vrai que le tourisme écologique à l'air d'être plus intéressant pour certains!!
Le patrimoine culturel de l'île n'est pas en pris en compte.
Nous devons une fois de plus nous soumettre aux décisions des élus, ceci sans concertation avec la population.
- Subvention de la communauté de commune pour l'emploi d'éco-gardes.
- Mise en place de stationnement payant pour l'accès aux plages.
- Prélèvement d'une taxe sur le passage du pont de l'île de Ré taxe qui sera reversée à la LPO?
- Discussion avec le maire du Château et la LPO pour l'installation de balisage en remplacement des poteaux enlevés sur la plage du Château.
- Embauche d'un garde supplémentaire pour la LPO avec des subventions de l'état.
- Mise en place de bouées de zonage en mer pour délimiter les zones d'interdiction de pêche embarquée.
- Non prise en compte des demandes des oléronais pour la pêche à pied de loisir.
- Surveillance accrue par tous les services de l'état ceci à la grande satisfaction de la LPO.
- La LPO revendique la surveillance des parcs à huître (voir bilan) pour éviter le vol. Je serais curieux de savoir quelles sont les personnes qui pratiquent cette activité illicite.
Un pêcheur de loisir ne peut pas voler 12 tonnes d'huîtres en une nuit..., il faudrait peut-être que certains arrêtent de jeter l'opprobre sur les pêcheurs de loisirs et les estivants.
Nous savons qu'il y a de l'exagération, mais on ne peut pas mettre un gendarme derrière chaque personne.
Nous avons montré notre détermination dans le déblocage de la situation en présentant des propositions émises par les oléronais afin de protéger la ressource..
La seule proposition qui a abouti concerne la pêche au filet calé.

La LPO considère que nous confondons décret et arrêté, zones humides et parc marin. Peut être que nous ne savons pas lire ou qu'ils ne comprennent pas ce que l'on dit, à moins qu'ils pratiquent la désinformation!
L'espace appartient à tous, bien sûr nous ne pouvons pas faire n'importe quoi, nous sommes conscients qu'il faille protéger l'environnement.
Mais, il semble que nous soyons stigmatisés alors que l'essentiel du problème de la dégradation de l'environnement est ailleurs.
Il est trop facile de se rabattre sur le peuple alors que les grosses entreprises sont génératrices de pollution
Surveillance du territoire et police de l’environnement
Evolution de statuts

Faisant suite à la publication de l’Arrêté préfectoral en date du 30 juillet 2010 renforçant le décret du 27 mars 1993, portant création de la partie maritime de la Réserve Naturelle et adopté par le comité consultatif extraordinaire du 6 juillet 2010, une levée de bouclier d’un collectif d’usagers soutenu par certains élus locaux (pêcheurs de loisirs en bateau et à la ligne principalement) a abouti à la suspension le 10 mars du dit arrêté.
Les aspects relatifs à la mise en place de secteurs avec restrictions d’usage (fréquentation hors professionnels, divagation de chiens,…), ayant fait l’objet d’un consensus par rapport à la protection des flèches dunaires (défense de côte naturelle et conservation de la flore patrimoniale), et au non dérangement (reposoirs de marée haute des oiseaux migrateurs), un travail visant a réécrire certains articles de l’arrêté initial a été discuté en comité de gestion extraordinaire le 16 juin 2011. Les points de débats concernaient principalement : la pêche de loisir embarquée, et la circulation des véhicules nautiques de loisir de type « jet ski ».
Le nouvel arrêté prenant en compte les conclusions du comité et des réunions de travail serait publié pour fin 2011.

Etat du balisage :
Conformément à la charte signalétique de RNF dans la réserve et celle du Cdl Ailleurs. Il se compose:

Sur le continent ,
16 panneaux réglementaires plus ou moins en état
10 panneaux de première génération (hors charte) sur le pied de digue du DPM
De panonceaux informatif invitant le public à ne pas déranger l’avifaune sur le DPM.
La signalétique informative et pédagogique liée au projet muséographique du pôle nature est maintenant en place sur le domaine Conservatoire de Plaisance et sur le chemin communal des Tannes (4 sentiers de découverte équipé). Outre les approches interprétatives « des choses de la nature et du paysage », les aspects réglementaires et d’usages sont précisés à chaque départ de sentier (cueillette, chiens, non accès sur la digue, camping sauvage et nuitées camping car interdits etc,)

Sur le trait de côte Oléronais
22 panneaux réglementaires
21 panneaux « Pêche à pied et à la ligne interdites »
8 panneaux « zones de calme »
2 panneaux à caractères informatifs.

Dégradations et perte de panneaux :
Les panneaux réglementaires mis en place sur les sites de la Brande et de la cale de la Baudissière (commune de Dolus d’Oléron) et de Bellevue (commune de St Pierre ont disparus.
Les panneaux relatifs à la réglementation de la pêche à pied ont été fortement visés depuis le début de l’année soit par recouvrement avec de la peinture, soit pour 25 d’entre eux par arrachage.
Les panneaux sont à remplacer en raison de l’usure avancée de la signalétique. La nouvelle version intégrera la réglementation issue de l’arrêté complémentaire au décret.

Perspectives :
Le remplacement des éléments de balisage dégradés ou détruits par Xynthia sera effectué en 2012, afin de prendre en compte la signalétique spéciale relative à l’arrêté préfectoral, et éviter ainsi une surcharge paysagère d’éléments réglementaires.

Police et surveillance :
Personnel assermenté :
Gardes commissionnés et assermentés : Philippe DELAPORTE (depuis le 4 avril 1990), Stéphane GUENNETEAU (depuis le 27 avril 2010), et Vincent LELONG (depuis le 24 mai 2011).
Garde du Littoral : Pierre ROUSSEAU est assermenté depuis le 22 novembre 2010.

Le travail de collaboration avec les agents de la brigade du service départemental et de la brigade mobile d’intervention de l’ONCFS, ainsi que les agents de la DDTM, des Gendarmeries terrestres et maritime s’est accru particulièrement dans le cadre des activités liées aux usages sur le DPM.
Missions sur le terrain :
Sur le continent la surveillance de la RNN et du site CdL de Plaisance est quasi quotidienne, avec un renforcement les week-ends (maximum de fréquentation par le public), et lors des plages horaires relatives à certains usages (camping-car, chasse,).

Hormis le survol à – de 300m au dessus de la RNN et du site CdL de Plaisance, on note pour la deuxième année consécutive une diminution (-55% /2010) des infractions majeures : Camping-car et camping sauvage -58%
Chiens divagants -98%
Dérangements -56%

Ces baisses significatives résultent du travail d’information effectué depuis plusieurs années, associé aux aménagements d’accueil mis en place (balisage informatif), et pour le domaine CdL, par la pose des ganivelles sur le haut de la plage de Saint-Froult (loisirs motorisés et chiens divaguants).

Infraction RNN CdL
Chiens errants ou divagants 37
Destruction vandalisme et vols 13
Chasse sur autrui ou espèces moratoires 02 Prélèvements sable et galets 01
Dérangement faune (OPM) 310
Feux sauvages 01
Quads et motos 05
Equitation sur dune 03
Survol –300m 30
Non respect chemin des Tannes 7
Cueillette flore, mûres … 01
Pêche interdite 11
Camping-car et tente 233
Photographe 00
Accès interdit 323
Total 4397

Aucun procès verbal n’a été dressé pour le domaine continental.
Trois plaintes ont été déposés auprès de la gendarmerie de Saint Agnant le 23/02/2011 pour la dégradation du véhicule des service et de sa remorque à la cale d’accès maritime de Brouage. Les 20/08/2011 et 16/10/2011 pour vol avec destruction et/ou dégradation à la grange à Noureau. Une main courante le 12/10/2011, pour dégradation et vol de signalétique sur le chemin des Tannes.
Un autre PV (21/11/2010) a été directement dressé par la gendarmerie à l’encontre d’un propriétaire de chiens qui avaient attaqué le troupeau des moutons du gestionnaire.

Sur Oléron avec un total de 231 heures, le temps imparti aux missions de police et d’information réglementaire sur la partie maritime de la RNN a été renforcé en 2011.

INFRACTION NOMBRE
Pêche à pied non autorisée dans une réserve naturelle 441
Circulation irrégulière de véhicule terrestre à moteur dans une réserve naturelle 6
Camping, bivouac ou caravaning non autorisé dans une réserve naturelle 7
Survol interdit d’une réserve naturelle 3
Allumage de feu dans une réserve naturelle 7
Stationnement irrégulier de véhicule terrestre à moteur dans une réserve naturelle 2
Cueillette de végétaux non cultivés 6
Mouillage non autorisé 4
Abandon, dépôt, jet ou déversement irrégulier d’objet ou déchets dans une réserve naturelle 5
Atteinte contre les bien 2
TOTAL 453

Le total des infractions constatées est de 453 à la date du 15 septembre 2011
Compte tenu de la pression de surveillance plus importante et géographiquement plus étendue qu’en 2010, ce chiffre reste stable. La période estivale reste très largement celle au cours de laquelle le nombre des infractions répertoriées est le plus important.
Précisons également que le contexte de désinformation relatif à la suspension de l’arrêté préfectoral n’a pas aidé le respect du décret en entretenant une incompréhension entre le décret ministériel et l’arrêté suspendu !

Procès verbaux de constatation d’infraction :
7 procès verbaux de constatation ont été dressés au 15 septembre 2011.
Toutes ces procédures concernent des activités de pêche à pied interdite, dont 3 qui concernent des pêcheurs à pied professionnels exerçant une activité non prévue par leur licence.
Une plainte pour menace à APJ a été déposée en gendarmerie à l’encontre d’un pêcheur à pied professionnel, et une autre pour un fait de dégradation de clôtures.

A cela il faut ajouter la découverte, lors des 21 sessions de police et surveillance en mer, de 25 engins de pêche prohibés, très souvent non sélectifs (filets calés, casiers, palangres, verveux,), posés principalement dans les parcs à huîtres, et sur les rochers de la Mortanne et de Juliar.

Coopération avec les autres corps de police de l’état :
Les missions de police avec les services de l’état ont été régulièrement planifiées avec un important effort mené durant la période estivale de 2011.
Ces organismes sont :
L’unité littorale des Affaires Maritimes (ULAM)
L’Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage-Brigade Centre (ONFCS).
Office National de la Chasse et de la Faune Sauvage – Brigade Mobile Poitou Charente Limousin.
La Gendarmerie Maritime
À cela il convient d’ajouter la collaboration de la section régionale conchylicole qui a mis à notre disposition son garde juré lors d’une mission de prospection de terrain.
Dérangements répétés sur le reposoir de marée haute de la Perrotine et de Bellevue
La Tane de la Perrotine commune de Saint Pierre, abrite le plus gros reposoir de limicoles (jusqu’à 30 000 oiseaux certaines marées) de l’île d’Oléron, c’est l’un des sites majeurs entre Loire et Gironde pour cette famille d’oiseaux d’eau.
Les dérangements restent toujours aussi importants, avec un pic de perturbation, des oiseaux durant l’été par les piétons, les jet-ski, les bateaux motorisés ou non, les pratiquants du ski-nautique.
La flèche sableuse de la Perrotine sur laquelle nidifie des oiseaux aux statuts de conservation préoccupant tel le gravelot à collier interrompu est quotidiennement empruntée par des promeneurs et leurs chiens et est longée par les bateaux de plaisance qui viennent s’y échouer. La flèche de Bellevue connaît le même problème de fréquentation des promeneurs.

A l’avenir, après la prise de l’arrêté préfectoral définissant les secteurs de restriction d’accès sur ces 2 flèches sableuses, une valorisation du patrimoine naturel « oiseaux migrateurs » sera proposée au public en partenariat avec la commune de Saint Pierre et l’association Fort Royer.
Information sur la réglementation :
Les missions de police en mer, menées telles que décrites ci-avant, ont permis de réaliser un vaste travail d’information sur la réglementation de la RNN, et plus généralement sur celles touchant- la pêche embarquée de loisirs,- l’équipement de sécurité à bord des bateaux (ce dernier point spécifiquement effectué par ULAM et de la Gendarmerie Maritime).
Cette démarche a été très majoritairement appréciée par les usagers et dans biens des cas a permis d’éviter l’infraction.

Sécurisation des parcs ostréicoles

Dans la mesure de ses moyens et des autres missions qui lui sont affectés, la RNN intervient régulièrement dans les parcs ostréicoles afin de participer à l’effort de sécurisation des installations face aux vols (prélèvement dans les poches) ou aux pratiques illégales de pêche à pied.

Dégradation d’un véhicule de service et de sa remorque :

Dans un contexte mêlant sans discernement l’arrêté préfectoral de 2010, le parc marin et le projet du Parc National en Zone Humide, la RNN a été confrontée eu 17 février au 20 février 2011 à une série d’infractions et de dégradations sur ses biens et ses installations : destruction de 700 mètres de clôtures sur la plage du château d’Oléron, vandalisme sur un véhicule de service et sa remorque à la cale de Brouage, débarquement en masse de pêcheurs à pied de loisir sur le domaine public de la RNN .
Sur ce dernier point, les informations fausses prétendant que la pêche à pied était ouverte, et que les agents des RNN n’avaient pas de pouvoir de police, ont compliqué la tache du personnel sur le terrain.

Suivi des impacts, pêche à pied professionnelle et autres usages

Sur le secteur de Bellevue, du mois d’octobre 2010 au mois de mai 2011, un suivi des impacts sur l’avifaune en relation avec les pratiques anthropiques a été mené.
Le jeu de donnée est en cours d’analyse et les résultats feront l’objet d’un rapport et d’une présentation au prochain Comité Consultatif de cette fin d’année.

Secteur Oléronais

Protection de haut de plage
La RNN avait mis en place au cours de l’hiver 2011, une clôture de protection de 1500 m de longueur sur le cordon dunaire de la plage du Château, sur autorisation du Comité Consultatif. Fin février, la commune du Château en a demandé le démontage car la réalisation a été jugée incompatible avec le site balnéaire. En présence du maire du Château d’Oléron, une nouvelle concertation a été organisée par la LPO avec la venue en août 2011 de Loïc GOUGUET, Coordinateur Technique littoral de l’ONF. Cette étude de terrain a apporté au gestionnaire et à la commune du Château d’Oléron des pistes de réflexion à partir de l’analyse du paysage et de la flore.

Protection de la dune et du pré salé de la Tanne de la Perrotine. :
La clôture légère installée durant l’été 2010 sur le tronçon d’accès à la Tanne de la Perrotine a permis à la végétation dunaire de s’y réinstaller. Ce résultat entrant également dans le cadre de la défense de côte, a été salué par Loïc GOUGUET. La clôture subissant très régulièrement des coupures de ses fils, la RNN intervient très fréquemment pour les réparations.

Arrêté préfectoral au décret

L’arrêté préfectoral du 30 juillet 2010, confortant ou précisant la réglementation sur le DPM de la RNN toujours en cours d’amendement par la Préfecture Maritime de Région en ce qui concerne la réglementation des engins motorisés en mer), aurait du être repris fin octobre 2011 !

L’importance de celui-ci est légitime pour assurer les défenses de côtes naturelles (dunes et flèches sableuses) et la pérennité du patrimoine oiseaux côtiers migrateurs et hivernants de la RNN, l’un des sites majeurs en France.

Une fois cet arrêté effectif, un balisage spécifique des zones intégrales et des interdits sera mis en place. Une opération de communication (réunion, presse, flyers) est également à prévoir pour informer correctement les usagers.
Cette démarche s’inscrit totalement avec la mise en œuvre des Aires Marines Protégées.

La demande budgétaire particulière a été obtenue par la DREAL en 2011.

Pêche professionnelle des palourdes

Les missions de police seront effectuées régulièrement lors de l’ouverture de la pêche à la palourde. A noter que les pêcheurs à pied professionnels n’ont que rarement leurs licences sur eux ou au moins une copie de l’original. Les missions de police sont rendues également difficiles par certains nombres qui refusent de présenter leurs papiers et dans quelques cas qui peuvent se montrer agressifs. Ce dernier point ne sera pas toléré et la Réserve compte sur l’appui de la DDTM pour rappeler la réglementation en matière de police aux individus à qui elle délivre les licences.

Garde technicien oléronais

Les problématiques de la gestion courante, de la police de la nature et de l’administration du domaine oléronais occupent largement l’emploi du temps du garde-technicien. Il a été secondé efficacement par un service civique pour les opérations scientifiques du plan de gestion et les sorties en mer (sécurité navigation 2 personnes).
La création d’un 2ème poste de garde technicien sur Oléron s’avère plus que nécessaire et est proposée au budget.

subventionnent les associations telles que la LPO et, d'un autre côté, polluent. On ne pas tirer sur la poule aux oeufs d'or.

Je profite de l'occasion pour vous préciser qu'il ne faut pas confondre APLM 17 issue du Collectif Oléron, qui regroupe 7 associations de l'île d'Oléron et du continent regroupant plus de 700 adhérents et 800 sympathisants, avec CPML 17 association de l'île de Ré, antenne de la fédération des Pêcheurs plaisanciers et sportifs de France


--------------------------------------------------------------------------------


Dernière édition par Admin le Ven 10 Fév - 20:58, édité 1 fois
avatar
Admin
Admin

Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 69
Localisation : Ile d'Oleron

http://indigo02/skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de situation concernant le littoral Oléronais

Message par ml41 le Ven 10 Fév - 18:01

Grand merci Jean Claude pour cette communication de première importance.Je ne rédige pas d'avis perso pour le moment, avant de relire mes documents; je me souviens avoir écrit être pessimiste pour notre avenir de pêcheur (mais ça devait être à propos du projet "Malconche"), à priori, et avant d'approfondir, ça ne devrait pas s'arranger !
J'attends avec impatience les réactions des amis qui seront peut-être (et sûrement) plus objectifs que moi qui suis privé de mon jouet favori - à mon âge quand même!!!


Notre océan, notre dernier espace de liberté à protéger, M.M.
avatar
ml41

Date d'inscription : 09/11/2011
Age : 76
Localisation : Châtres sur Cher - 41320

http://mlmarchal@wanadoo.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de situation concernant le littoral Oléronais

Message par alainpaddy le Ven 10 Fév - 19:51

On se préoccupe plus de la faune sauvage que des sans abri !
c'est sûr qu'il ne faut pas laisser faire n'importe quoi !
Je suis sûr d'une chose ! je ne retournerai jamais en camping car sur Oléron !!
avatar
alainpaddy

Date d'inscription : 16/11/2011
Age : 76
Localisation : Conchil 62

http://www.alainpaddy.blogspot/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de situation concernant le littoral Oléronais

Message par Invité le Lun 5 Mar - 12:41

merci jean claude pour ces informations quand au bilan des infraction je ne vois rien sur le respect de la taille des prises pourtant?????

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de situation concernant le littoral Oléronais

Message par Admin le Lun 5 Mar - 13:01

Hi Jimmi,
S'ils veulent relever des infractions pour la taille ils n'ont qu'a venir l'été sur les remparts du Château d'Oléron, ou sur la jetée de Boyardville ils pourront réchauffer leurs stylos.

J Claude
avatar
Admin
Admin

Date d'inscription : 04/11/2011
Age : 69
Localisation : Ile d'Oleron

http://indigo02/skyblog.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Compte rendu de situation concernant le littoral Oléronais

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum